Vanille

Vanilla Planifolia

Vanille

Vanilla Planifolia

Carte d'identité

Type Naturel

Obtention Extraction

Origine Orchidee

Partie utilisée Gousses Séchées

Famille / Facettes Orientale, Ambrée

Nombre de Parfums 1093

Description

La vanille (Vanilla Planifolia) est une plante, orchidée lianescente tropicale originaire du Mexique dont les fruits, communément appelés gousses, produisent une épice portant aussi le nom de vanille. Étymologiquement, le nom vanille dérive de l'espagnol vanilla lui-même issu du latin vagina qui a également donné vagin et signifie gaine, gousse ou étui.

La première mention de la vanille dans les textes écrits a été faite dans les Chroniques du souverain aztèque Itzcoalt (1427-1440). C'est Christophe Colomb qui lors de son troisième voyage en "Inde" rapporta les premiers plants de vanille sur notre continent. Les Précolombiens utilisaient la vanille comme diurétique et comme dépuratif, mais lui attribuait aussi des vertus aphrodisiaques. Pendant longtemps, le Mexique a gardé le monopole de la production de la vanille, toutes les tentatives d'implantation dans d'autres pays ayant échoué. On ignora en effet jusqu'au XIXe siècle, que c'était l'abeille Melipona qui jouait le rôle de fécondateur, indispensable à la formation des fruits de l'orchidée.

Lorsque cette liane fût implantée à La Réunion (anciennement île Bourbon) et ailleurs, l'insecte n'a pas suivi. En 1841, un jeune esclave de 12 ans, Edmond Albius, parvient à trouver un moyen de se substituer à l'insecte : il suffit de féconder chaque fleur une par une! C'est pourquoi, depuis le XIXe siècle, cette pollénisation est assurée par des femmes que l'on appelle des « Marieuses ». Les planteurs réunionais introduirent ensuite la vanille a Madagascar à la fin du XIXe siècle, et est aujourd'hui devenu le plus grand pays producteur de vanille. L'appellation "Bourbon" désignait à l'origine la Vanilla Planifolia originaire de l'île de la Réunion. Sa production ayant fortement baissée depuis plusieurs années, il semblerait que cette appellation ait déviée sur l'île de Madagascar, dont les conditions climatiques et la composition du sol sont proches. Néanmoins, cette information est difficile à vérifier et il semblerait que cette dénomination disparaisse petit à petit. 

Son odeur est facettée et se développe délicatement autour de notes suaves, cuirées et animales. Son « alter ego » de synthèse, la vanilline, est moins subtile et dénuée de toutes connotations sensuelles, elle se rapproche plus du sucre vanillé. La vanilline est employée plus largement pour des raisons de coûts, mais il arrive que les deux matières soient utilisées dans un parfum, la vanille naturelle apportant plus de chaleur et de rondeur à la composition et la vanilline venant soutenir l'arôme "vanillé".

La variété la plus répandue est celle de la Vanilla Planifolia. Elle est cultivée à Madagascar, à la Réunion, aux Comores, au Congo, en Tanzanie,  en Ouganda,  mais aussi en Inde. Ses arômes sont riches, voluptueux, on y décèle des notes cuirées, foin, une grande rondeur et des aspects gras qui peuvent rapeller l'huile d'olive.

On utilise aussi la Vanilla Tahitensis pour la production des absolus. Elle est essentiellement cultivée à Tahité et en Nouvelle-Zélande. Ses arômes sont plus fleuris et solaires que ceux de la Vanilla Planifolia, ils rappellent l'ylang - ylang. 

Zone géographique

  • Madagascar

Matières AssociéesAffiner la recherche

Parfums utilisant cette matièreAffiner la recherche

Afficher plus de parfums